126C2

toute une histoire ....
Avatar de l’utilisateur
Blackman
Léon : nettoyeur
Messages : 5323
Enregistré le : dim. 15 févr. 2009 19:20
Piste ? : Scalex SportClassic
localisation : Au soleil..sous l'olivier

126C2

Messagepar Blackman » lun. 15 nov. 2010 17:19

La Ferrari 126C2 de 1982 a sans doute été la meilleure F1 des années quatre-vingt. Cette monoplace, la deuxième à être équipée d’un moteur turbo, domine très nettement la saison 1982. Mais, à la suite d’une série d’événement malheureux, le titre de champion du monde des pilotes ne revient pas à l’un de ses pilotes, mais au Finlandais Keke Rosberg sur Williams.
Après la mort de Gilles Villeneuve aux essais du GP de Belgique, Ferrari avait encore une chance de remporter le titre avec Didier Pironi.
Le succès de la 126C2 dans le classement des constructeurs témoigne de ses atouts. Mais 1982 fut une année noire pour Ferrari. Une année marquée par une incroyable succession d’événements tragique, alors que la Scuderia était incontestablement l’équipe la plus forte.
La Ferrari 126C2 avait été conçue sous la direction technique de Meuro Forghien.

gv22.jpg
gv22.jpg (38.52 Kio) Vu 1599 fois

G.Villeneuve Imola 1982 126C2.jpg
G.Villeneuve Imola 1982 126C2.jpg (101.72 Kio) Vu 1599 fois

Ferrari F1 1982.jpg
Ferrari F1 1982.jpg (66.94 Kio) Vu 1599 fois


Une monocoque en fibre de carbone et en kevlar.

La coque de la 126C2 est réalisée à l’aide de panneaux d’aluminium renforcés par des fibres de carbone et du kevlar pour obtenir une structure en nid d’abeilles. La coque finale est réalisée en réunissant les deus coques latérales, qui sont collées l’une à l’autre dans le sens de la longueur. Le châssis en matériaux composites remplace les monocoques en feuille d’aluminium rivetées, permettant à Ferrari de progresser considérablement en matière de rigidité et donc de tenue de route.
Le châssis est, en effet la talon d’Achille de la 126C de 1981, première Ferrari à moteur turbo, qui n’a jamais pu exploiter à fond le potentiel d’un moteur extrêmement puissant.

Essai GP de Saint Marin.jpg
Essai GP de Saint Marin.jpg (179.3 Kio) Vu 1599 fois


6 cylindres, 2 turbo 580CH
Le moteur, un 6 cylindres en V de 1496cm³ affiche une puissance de 580 cheveaux. Il est suralimenté par 2 turbocompresseurs KKK, accolés aux bancs de cylindres.c’est l’un des points forts de la 126C2 : Ferrari égale ainsi Renault et BMW.
En outre le moteur de la 126C2 est équipé d’un système ingénieux, conçu en collaboration avec Agip et baptisé « Emulsystem ». Des particules d’eau provenant d’un réservoir refroidissent les chambres afin d’améliorer la combustion du carburant.

La 126C2 reporte le GP de St-Marin

Lors du GP, Ferrari inaugure les disques en frein en fibre de carbone, une technique que l’on retrouve aujourd’hui sur les voitures très haut de gamme.
Le duel opposant les Ferrari de Villeneuve et de Pironi s’achève par la victoire de ce dernier après un duel acharné. L’entente, jusqu’alors bonne entre les 2 pilotes est rompue. Au cours des essais qualificatifs de la course suivant au GP de Belgique à Zolder, Villeneuve est victime d’un accident mortel et Pironi renonce à courir en signe de deuil.

Le français Tambay fait son entrée à Maranello

A partir du GP de Hollande à Zandvoort, remporté par Pironi devant la Brabham de Piquet, il a pour coéquipier Patrick Tambay. Au GP de Grande Bretagne, les pilotes Pironi et Tambay se classent 2éme et 3éme, puis 3éme et 4éme en France.

L’accident de Pironi : une année noire pour Ferrari

A Hockenhein, en Allemagne un nouveau drame frappe Ferrari. Didier Pironi, désormais lancé à la conquête du titre mondial, heurte la Renault d’Alain Prost au cours des essais, qui sont disputés sous la pluie. La 126C2 se soulève alors de plusieurs mètres, avant de s’écraser violemment. Le choc entraine des conséquences tragiques pour le pilote atteint de multiples fractures.
Didier Pironi doit définitivement abandonner la F1.

Didier Pironi 1982.jpg
Didier Pironi 1982.jpg (96.83 Kio) Vu 1599 fois



La 126C2 est modifiée pour la saison 1983 et dénuée de minijupes à cause de la réglementation, rebaptisée 126C2 B.
Elle courra jusqu’au GP du Canada, en juin 1983, et remporta deux victoires :
La 1ére à Saint-Marin avec Tambay et la 2éme au Canada avec Arnoux.

Résultat 126C2.jpg
Résultat 126C2.jpg (108.22 Kio) Vu 1599 fois


FERRARI 126 C2 (1982) - FICHE TECHNIQUE
Moteur: postérieur. 6 cylindres à V de 120°, bloc moteur et têtes en alliage léger, cannes cylindre en aluminium reportées, refroidissement à eau.
Alésage et course: 81 x 48,4 mm.
Cylindrée: cmc 249,40/1496,43.
Puissance: 580 CV à 11000 tours/min.
Alimentation: forcée, 2 turbos KKK.
Distribution: 4 valves pour cylindre.
Transmission: postérieur.
Boîte de vitesses: transversale à 5 vitesses + RM.
Châssis: coque autoporteur, panneaux à nid d’abeille mixte aluminium/carbone-fibres avec matériel base Hexcel.
Suspensions: antérieurs à quadrilatères déformables, double triangle, group ressorts/amortisseur dans le bord. Postérieur à quadrilatères déformables, trapèze supérieur, triangle inférieur.
Freins: à disque auto ventilé et pinces Brembo.
Pas: 2657,8 mm.
Voie ant./post.: 1787,4/1644 mm.
Pneus: ant. 23.5/10.0 - 13", post. 26.0/15.5 - 15" (Goodyear).
Poids: par 587,5 à 597,5 kg.

8 exemplaires construits, n° châssis de 055 à 062

Châsis n° 055
1982
-Grand Prix d'Afrique du Sud (Villeneuve) voiture

Châssis n° 056
1982
-18eme Grand prix d'Afrique du Sud (Pironi)
-6eme Grand Prix du Brésil (Pironi)
-3eme Grand Prix des Etats-Unis Est (Pironi)
-Grand Prix des Etats-Unis Ouest (Pironi) accident

Châssis n° 057
1982
-8eme Grand Prix des Pays-Bas (Tambay)
-Grand Prix du Brésil (Villeneuve) accident

Châssis n° 058
1982
-2eme Grand Prix de San Marin (Villeneuve)
-Grand Prix des Etats-Unis Ouest (Villeneuve) disqualifié
-Grand Prix de Belgique (Villeneuve) accident aux essais

Châssis n° 059
1982
-1ere Grand Prix de San Marin (Pironi)
-2eme Grand Prix de Monaco (Pironi)
-9eme Grand Prix du Canada (Pironi)
-Grand Prix de Belgique (Pironi) forfait

Châssis n° 060
1982
-1ere Grand Prix des Pays-Bas (Pironi)
-2eme Grand Prix de Grande-Bretagne (Pironi)
-3eme Grand Prix de France (Pironi)
-Grand Prix d'Allemagne (Pironi) accident

Châssis n° 061
1982
-3eme Grand Prix de Grande-Bretagne (Tambay)
-4eme Grand Prix de France (Tambay)
-1ere Grand Prix d'Allemagne (Tambay)
-4eme Grand Prix d'Autriche (Tambay)
-3eme Grand Prix d'Italie (Andretti)
-Grand Prix de Las Vegas (Andretti) voiture

Châssis n° 062
1982
Reconvertie en 126 C2b en 1983
-2eme Grand Prix d'Italie (Tambay)
-Grand Prix de Las Vegas (Tambay) forfait

Châssis non défini
-Grand Prix de Suisse (Tambay) forfait

Didier Pironi Ferrari 126C2 F1 1982 British GP Brands Hatch.jpg
Didier Pironi Ferrari 126C2 F1 1982 British GP Brands Hatch.jpg (76.34 Kio) Vu 1599 fois


D.Pironi 126C2 à Detroit 1982.jpg
D.Pironi 126C2 à Detroit 1982.jpg (96.87 Kio) Vu 1599 fois


126C2 GP Belgique.jpg
126C2 GP Belgique.jpg (123.21 Kio) Vu 1599 fois


800px-Ferrari_126C2B_Detroit_Grand_prix_1983.jpeg
800px-Ferrari_126C2B_Detroit_Grand_prix_1983.jpeg (99 Kio) Vu 1596 fois
Blackman
.
.L'aérodynamique est pour les gens qui ne savent pas construire de moteurs.
[ Enzo Ferrari ]
.
.La seule arme que je tolère, c'est le tire-bouchon.
[ CARMET Jean ]
.
.
Image

Retourner vers « FERRARI echelle 1 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité