126C3

toute une histoire ....
Avatar de l’utilisateur
Blackman
Léon : nettoyeur
Messages : 5323
Enregistré le : dim. 15 févr. 2009 19:20
Piste ? : Scalex SportClassic
localisation : Au soleil..sous l'olivier

126C3

Messagepar Blackman » lun. 15 nov. 2010 17:17

Ferrari 126 C3 Monoplace Ferrari de 1983


Le calme revient en 1983 après les crises et les tragédies du début de la décennie.
La saison fait simultanément effet de ligne de partage des eaux entre les différents courants dans l'histoire des Grands Prix.
Avec le Ford Cosworth DFY, un rejeton de la noble dynastie des DFV, un vieil ennemi de Ferrari fait de glorieux adieux en signant un ultime succès,
à Detroit dans la Tyrrell de Michele Alboreto.

Dans la foulée, deux nouveaux adversaires arrivent en scène. Honda (qui propulse la Spirit de Stefan Johansson), au Grand Prix d'Angleterre,
et Porsche (dans la Mc Laren de Niki Lauda), au Grand Prix de Hollande.
Les quatre-cylindres BMW des fines et élégantes Brabham font régner leur loi. Ferrari signe quelques coups d'éclat,
mais doit néammoins se contenter de la Coupe des Constructeurs comme l'année précédente.

René Arnoux, tombé en disgrâce chez Renault, a rejoint Ferrari et il se venge avec trois victoires à Montréal, Hockenheim et Zandvoort.
Patrick Tambay reste fidèle à la Scuderia et gagne le Grand Prix de San Marino, son ultime victoire.

A mi-saison après la huitième manche, à Montréal, Maranello change son fusil d'épaule. Il avait fallu jusqu'ici se contenter de la 126 C2B, extrapolée du modèle de 1982.
Naturellement, elle respecte déjà le nouveau règlement qui interdit les jupes et exige un fond plat. La perte d'appui est compensée en partie par des ailerons plus volumineux.
Les dérives latérales ajoutées au becquet arrière engendrent jusqu'à 80kg d'appui. Elles sont un must,
car les moteurs turbo de cette génération libèrent leur cavalerie avec une extrême brutalité après un temps de réponse caractéristique qui peut atteindre une seconde.

A Silverstone, Harvey Postlehwaite, le Docteur Faust des châssis de Formule 1, allume le troisième étage de la fusée "évolution" de la Ferrari C,
pour laquelle il revendique timidement 600ch à 10.500 tr/min, chiffre qui est un doux euphémisme.
Le châssis de la cunéiforme C3 incarne l'état de l'art avec deux coques en fibre de carbone et kevlar collées et vissées l'une à l'autre,
qui sont d'une extrême résistance et si légères que la diminution du poids minimum prescrite par le règlement, de 540 à 580kg, est aisément respectée.
Quinze kilos supplémentaires sont économisés grâce à des freins en carbone (à partir d'Imola).

Cruelle déception à l'issue de la saison: les Ferrari ont tous les atouts de leur côté, mais, pourtant, la couronne, un titre de championne du monde,
leur échappe inéluctablement.

Châssis n° 066 , 067 , 068 , 069

Champion du Monde des Constructeurs 1983
Championnat du Monde des Conducteurs
3eme Arnoux
4eme Tambay

126C3 Ferrari F1  (1).jpg
126C3 Ferrari F1 (1).jpg (93.13 Kio) Vu 1712 fois


126C3 Ferrari F1  (2).jpg
126C3 Ferrari F1 (2).jpg (38.39 Kio) Vu 1712 fois


126C3 Ferrari F1  (3).jpg
126C3 Ferrari F1 (3).jpg (79.48 Kio) Vu 1712 fois


1983 Monaco GP - Patrick Tambay Ferrari 126C3.jpg
1983 Monaco GP - Patrick Tambay Ferrari 126C3.jpg (102.33 Kio) Vu 1712 fois


1983_Ferrari_126_C3_-_Renault_Arnoux__01_.jpg
1983_Ferrari_126_C3_-_Renault_Arnoux__01_.jpg (124.22 Kio) Vu 1712 fois

1983_Ferrari_126_C3_-_Renault_Arnoux__03_.jpg
1983_Ferrari_126_C3_-_Renault_Arnoux__03_.jpg (84.13 Kio) Vu 1712 fois

1983_Ferrari_126C3_-_Rene_Arnoux__05_.jpg
1983_Ferrari_126C3_-_Rene_Arnoux__05_.jpg (64.68 Kio) Vu 1712 fois

1983_Ferrari_126C3_-_Rene_Arnoux__06_.jpg
1983_Ferrari_126C3_-_Rene_Arnoux__06_.jpg (96.51 Kio) Vu 1712 fois

ferrari_126_c3_f1_gp_1983-32618.jpg
ferrari_126_c3_f1_gp_1983-32618.jpg (55.75 Kio) Vu 1712 fois

Hockenheim 1983  René Arnoux.jpg
Hockenheim 1983 René Arnoux.jpg (37.3 Kio) Vu 1712 fois

Monza 1983  René Arnoux.jpg
Monza 1983 René Arnoux.jpg (37.99 Kio) Vu 1712 fois

Monza 1983 René Arnoux 1.jpg
Monza 1983 René Arnoux 1.jpg (49.78 Kio) Vu 1712 fois

Silverstone 1983 Patrick Tambay.jpg
Silverstone 1983 Patrick Tambay.jpg (51.1 Kio) Vu 1712 fois

Zeltweg 1983.jpg
Zeltweg 1983.jpg (40.81 Kio) Vu 1712 fois



Moteur
Type 021, V6 à 120° de 1496,43cc - 600ch à 10.500 tr/min
cylindrée unitaire de 249,4cc

Transmission
Boîte de vitesses : 5 ou 6 vitesses + marche arrière

Dimensions
Longueur, largeur et hauteur: 4130 x 2110 x 1025 mm
Empattement : 2600 mm
Voies avant et arrière : 1768 mm et 1666 mm
Poids tout compris : 580 kg

Pneus Good-Year : avant 23.5-10.5-13" arrière 26.0-15.0-15"
Roues : avant 13" arrière 15"
Blackman
.
.L'aérodynamique est pour les gens qui ne savent pas construire de moteurs.
[ Enzo Ferrari ]
.
.La seule arme que je tolère, c'est le tire-bouchon.
[ CARMET Jean ]
.
.
Image

Retourner vers « FERRARI echelle 1 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité